Actualités

26 octobre 2015

Anticiper l'hiver pour les oiseaux !


Envie d'aider nos voisins à plumes ?

Nous sommes en automne et déjà le froid arrive. Les oiseaux trouvent encore à manger dehors mais bientôt il ne restera plus grand chose. 

Si vous voulez les aider un peu (uniquement lorsqu'il fait très froid et qu'il n'y a pas beaucoup de nourriture) voici un article de trucs et astcues qui vous permettra d'aider nos voisins à plumes !

Catégorie : Dernières nouvelles
Posté par : Tanguy

Éco-truc du mois

 

Nourrir les oiseaux

Quand les premiers frimas de l’hiver se font sentir, il est temps de préparer ce qui aidera les oiseaux des jardins à passer la saison froide.

Les oiseaux consacrent la quasi-totalité de la journée à rechercher de la nourriture, notamment pour résister au froid. Leurs besoins énergétiques pour maintenir leur température corporelle augmentent tandis que les ressources alimentaires diminuent, jusqu’à devenir rares ou ne sont pas accessibles à cause de la neige ou du gel. De plus, les jours sont courts, ce qui leur laisse beaucoup moins de temps pour rechercher leur ration quotidienne.

Donnez-leur un coup de pouce tout en ayant le plaisir de les voir virevolter devant vos fenêtres. D’autant que plusieurs installations sont à la portée de tous à partir de matériaux simples et accessibles :

  • À partir de d’une brique de lait découpée.

mangeoire brique

Pour les graisses, laissez le bouchon sur le goulot, pratiquez deux ouvertures latérales près du fond, traversez la bouteille d’un croisillon de bois. Percez quelques trous dans le fond pour l’écoulement de l’eau de pluie.

  • Un support fruit

Enfoncez un grand clou ou une vis dans une petite planchette. Attachez celle-ci sur une branche avec une ficelle. Empalez ensuite la moitié d’un fruit sur le clou. Pensez à la retirer à la fin de l’hiver pour ne pas occasionner de blessure à la branche et aux enfants qui aiment jouer dans votre jardin.

Et créez des mangeoire pour acrobates où seuls les oiseaux les plus acrobates (mésanges, sittelles, verdiers et les pics) viendront s’y agripper.

  • Mangeoire bûche

Forez des cavités dans un tronçon de bois d’au moins 25 mm de diamètre et remplissez-les d’un mélange de graisse et de graines.

  • Noix de coco

mangeoire noix de coco

Fixez une tige sur un pot ou une demi noix de coco évidée et remplissez d’un mélange de graisse et graines.

  • Pomme de pin

Tartinez de graisse une grosse pomme de pin bien ouverte. Si elle n’est pas ouverte, placez-là quelques jours près d’une source de chaleur avant de l’utiliser.

  • Filet garni

mangeoire filet

Utilisez un filet à maille fine (emballage pour agrumes…) ou confectionnez un panier avec du grillage fin. Attention à recourber les fils de fer afin que les oiseaux ne se blessent pas.

  • Guirlande gourmande

Enfilez des cacahuètes entières (non salées, non grillées) ou des noix sur fil.

Et installez-vous devant vos vitres pour profiter du spectacle !

Sources : site de la LPO Auvergne