Démarche

L’opération P'tites bêtes des jardins s’intéresse aux escargots et limaces communs de Franche-Comté.
Ils se retrouvent fréquemment dans les jardins, cependant les informations sur leur nombre et leur répartition sont limitées.

 

Les CPIE de Franche-Comté vous invitent à observer et à inventorier les "P'tites bêtes des jardins".  

 

 

Vous trouverez ici des informations sur la mise en place des planches, la technique de comptage et les espèces de mollusques !

 

Quand compter les escargots et les limaces ?

Quand ? L’observatoire est ouvert de mars à octobre, c'est-à-dire toute l’année sauf en hiver.
Les escargots et les limaces sont des mollusques terrestres vivant en milieux humides. Vous avez donc plus de chance de les observer le matin avant que la rosée ne s’évapore et après les pluies.

La fréquence et la durée. Il n’y a pas de fréquence de comptage obligatoire. Ce n’est pas grave si vous ne les observer pas durant vos vacances, par exemple.
Toutefois, ces animaux sont les moins contraignants à observer. L’inventaire peut se réaliser une seule fois par saison : par exemple, une fois en avril, une autre en juillet et un dernier inventaire en octobre.

L’idéal reste une à deux sortie(s) par mois de 20 minutes minimum par n’importe quel temps.

 

Comment compter les escargots et les limaces ?

Etape 1 : Téléchargez tous les documents nécessaires.
Nous vous conseillons de bien étudier la fiche « Carte d’identité » car les mollusques à identifier sont nombreux, 26 en tout (21 escargots et 5 limaces).

Etape 2 : Installez une planche de bois dans votre jardin, 3 à 4 semaines avant les observations.


Etape 3 : Identifiez les escargots et limaces présents sous la planche.

Etape 4 : Quand un escargot ou limace est identifié, comptez le nombre d’individu de la même espèce.

Et les coquilles vides ?
Elles doivent également être comptées. Mais une seule fois !  Ainsi après les avoir comptabilisé, vous pouvez déplacer ces coquilles dans un coin de votre jardin afin de ne pas fausser vos résultats.

Etape 5 : Reportez ce nombre sur la « Fiche de comptage ». Effectuez ce travail pour chaque espèce observée sous la planche.

Etape 6 : L’inventaire saisonnier des escargots et limaces est terminé : vous pouvez transmettre vos résultats sur le site internet www.nos-jardin-a-la-loupe.fr

Vous pourrez répéter cette démarche quand vous le souhaitez.

 

Mettre toutes les chances de son coté pour observer !

L’observation des escargots et limaces n’est pas compliquée puisque ce sont des animaux peu mobiles. Leur vitesse est de l’ordre de 4m/h !
Disposer des planches de bois permet de concentrer les individus et les observations, en un point précis de votre jardin. En effet, cette planche crée un milieu frais et humide en dessous, particulièrement apprécié par ces animaux.

Quel type de planche ?

La planche que vous utilisez doit respecter quelques critères
-ses cotés mesurent entre 30 et 150 cm,
-son épaisseur est de 1,5cm minimum et,
-le bois est de préférence non verni, non traité et sans tanin (évitez le chêne, préférez le peuplier).

Pour laisser passer toutes les tailles d’escargots et de limaces, vous devez surélever la planche sur un coté d’une hauteur de 1 à 2 cm maximum. Vous pouvez utiliser un caillou ou un morceau de bois.

Si vous disposer d’un jardin étendu, il est possible de disposer plusieurs planches dans votre jardin en variant les lieux : une planche près de la haie, une autre dans la pelouse et enfin une dernière à coté d’un mur. Dans ce cas, inscrivez un maximum d’information sur la fiche « Etude milieux » lors de votre inscription sur le site www.nos-jardins-a-la-loupe.fr.

Réfléchissez bien avant de disposer plusieurs planches, car le travail d’inventaire sera plus important !

 

Une autre utilité des coquilles vides
Lors de vos balades, vous pouvez ramasser les coquilles vides que vous identifierez. Elles constitueront une collection de référence pour vos prochains inventaires.

 

Où vont les données ?

Les données sont examinées et transmises au Muséum National d’Histoire Naturelle qui pilote cette opération au niveau national via la ligue de la protection des oiseaux (LPO) de Franche-Comté. 

J’ai un doute sur mon observation ...

Dans la fiche « Carte d'identité », vous trouverez de nombreux renseignements pour reconnaître facilement les escargot et limaces les plus communs.

N’hésitez pas à manipuler les individus et à utiliser une loupe pour les observer. Si vous avez un doute sur l'identité d'un escargot ou limace, le mieux est d'éviter de le compter dans un premier temps. N’oubliez pas qu’il est possible de nous envoyer par e-mail une photo de l’individu. Nous vous aiderons à l'identifier !

 

Pour toutes informations supplémentaires sur les démarches générales de participation au projet, reportez vous à l’Accueil dans la rubrique « Comment participer ? »