Des conseils pour accueillir la biodiversité au jardin

Pour un bon nombre de personne, une belle nature est une nature cultivée, maîtrisée et ordonnée.

Tondre le gazon régulièrement et à ras, couper les « mauvaises herbes » qui poussent dans le gazon, planter des haies d'une seule espèce souvent exotique taillées au carré, ... ne permet malheureusement pas à la vie de s'y installer et s'y développer.

C'est la diversité des habitats naturels qui permet à la flore et à la faune de s'installer dans un milieu. En proposant une mosaïque de milieux (haie, friche, pelouse rase, ...) vous permettrez à de nombreuses espèces de trouver leur place. Plus la variété des éléments qui composent votre jardin sera grande, plus le nombre d'espèces végétales et animales sera important.

Qu'est ce que la biodiversité ?

La biodiversité est l'ensemble des êtres vivants, de leur matériel génétique et des complexes écologiques dont ils font partie. (Lévêque, 1997)

Forgé dans les années 1980 par des biologistes préoccupés par une dégradation continue de la diversité du vivant, le concept de biodiversité s'est surtout développé à l'occasion de la Conférence sur l'Environnement et le Développement organisée par l'ONU en juin 1992 à Rio de Janeiro et qui a donnée lieu à la convention sur la diversité biologique.

Pour résumer l'état des lieux autours de ce concept et de ses multiples définitions, il est intéressant de retenir trois concepts différents mais complémentaires :

  • La diversité génétique : la variété des gènes chez une espèce et entre les espèces
  • La diversité des espèces : gamme des espèces qui vivent dans une même zone
  • La diversité des écosystèmes : tous les habitats qui existent

Pourquoi la biodiversité est-elle menacée ?

Plusieurs facteurs sont en cause :

  • Pertes et destruction des habitats
  • Artificialisation
  • Biotechnologie et OGM
  • Réchauffement climatique
  • Introduction d'espèces étrangères qui peuvent devenir invasives
  • Pollution et contamination des milieux et des espèces
  • Démographie croissante de l'Homme
  • Surexploitation
  • Techniques culturales trop intensives

Un jardin, pour quoi faire ?

Avoir un jardin permet de répondre à plusieurs motivations:

  • Produire des fruits et des légumes
  • Créer un endroit « esthétique », fleuri
  • Créer un espace de détente, de jeu pour les enfants
  • Avoir un espace « propre » qui demande la moins d'entretien possible
  • Offrir un espace pour la vie sauvage

Le rôle privilégié des jardins

La France compte plus de 1 000 000 d'hectares de jardins privés alors que l'ensemble des réserves naturelles et parcs nationaux représentent à peine plus de 600 000 hectares.
Rien qu'en superficie, l'espace occupé par les jardins mérite d'être pris au sérieux.

La nature sauvage nous est indispensable. Elle améliore la qualité des sols, de l'eau et de l'air, elle pollinise les fleurs et permet donc la production de ce que l'on mange au quotidien, elle nous soigne, elle nous émerveille et éveille la curiosité de nos enfants chaque jour.
Aujourd'hui, chaque mètre carré de nature doit être rentabilisé. Pour produire du maïs, pour construire une route, une habitation, ...
Hormis les bords de routes (qui sont aussi de plus en plus maltraités !), où reste –t-il un espace de tranquillité pour la flore sauvage ? Et donc pour la faune qui en dépend ?
De nombreuses mares sont bouchées, de nombreuses haies abattues, les vieux murs et les vieux arbres sont à peine tolérés.
Le jardin sauvage ne peut sûrement pas panser toutes ces plaies. Mais il peut offrir un havre de paix, une oasis pour des plantes et des animaux qui peuvent y faire leur cycle de vie, surtout si tout le monde s'y met !

 

 

Alors n'attendez plus, aménagez vous aussi votre jardin de façon accueillante.

Vous trouverez ci-dessous des idées à mettre en œuvre

pour transformer votre espace en refuge naturel.

 

 

Vous trouverez ci-dessous des fiches qui vous permettrons d'avoir des informations pratiques et des conseils pour faire de votre jardin un havre de paix pour la biodiversité :

Je réfléchis à mes pratiques