Pourquoi les papillons à partir de 2012 ?

Avec 165 000 espèces décrites, les papillons représentent environs 10% des espèces animales connues au monde. Malgré leur importance dans les écosystèmes, on possède aujourd'hui encore trop peu d'informations sur les populations de papillons et leurs évolutions.

Avec leur grande diversité et leurs exigences écologiques variées, les papillons sont de précieux indicateurs de la qualité des milieux naturels, et donc de la santé de nos écosystèmes. Agents pollinisateurs, proies pour les oiseaux, les amphibiens ou les chauves-souris, les 5200 espèces de papillons (de jour ou de nuit) de France jouent un rôle important dans nos espaces naturels.

Aujourd'hui, le faible nombre de biologistes professionnels fait que les données disponibles sur les papillons demeurent insuffisantes. Les réseaux d'amateurs sont plus que jamais indispensables pour alimenter en données les observatoires de la biodiversité, en étroite collaboration avec des scientifiques.

L'URCPIE Franche-Comté a donc lancé une Opération Papillons des jardins de Franche-Comté en partenariat avec le Muséum national d'Histoire naturelle dans le cadre de son programme Vigie Nature.